Top métiers digitaux
Top métiers digitaux

Les métiers digitaux les plus recherchés

Le digital est l’un des secteurs les plus prometteurs, en effet, depuis quelques années, il se développe de plus en plus et les nouveaux métiers ne cessent de naître ! Saviez-vous que 80% des métiers de 2030 n’existent pas encore et que le secteur du digital est un domaine très prometteur ?

Découvrez notre top 10 des métiers du digital les plus recherchés : 

1) UX designer : 

L’UX designer ou l’user expérience designer est un concepteur d’interfaces numériques dont la démarche est centrée sur l’utilisateur. Plus concrètement, l’UX designer cherche à améliorer l’expérience utilisateur sur un site web, une appli, ou encore un site mobile, en tenant compte essentiellement des besoins des utilisateurs. Pour mener à bien ses missions, il se doit de maîtriser parfaitement le design de l’interaction ainsi que l’architecture de l’information. Créatif, il doit également être expert du multimédia et de la programmation informatique. Il n’existe à l’heure actuelle, pas de diplôme spécifique qui soit exclusivement dédié à la dimension UX du web designer, pour accéder au métier d’UX designer, une première expérience en web marketing ou en web design est appréciée. 

2) Chef de projet digital : 

Le chef de projet digital est le responsable de la création, de la mise en œuvre et de la gestion de projets internet ou mobiles. Qu’il travaille en agence ou chez l’annonceur, il n’en reste pas moins un véritable chef d’orchestre permettant de coordonner et mener à bien des projets digitaux. Polyvalent, le chef de projet digital se doit de cumuler culture digitale, marketing et une dimension technique. Pour prétendre au titre de chef de projet digital, une formation supérieure en bac + 5 avec options digitales est requise.

3) Développeur web : 

Le développeur est le professionnel des langages informatiques et détermine une solution technique pour répondre au besoin du projet. Véritable technicien, il conçoit des sites sur mesure en fonction du projet et de la demande du client. Aussi, le développeur web peut aussi apporter des solutions aux problèmes présents dans un site déjà en ligne.Polyvalent et autonome, il est un petit génie du web. En plus d’avoir un attrait particulier à l’informatique, il doit au minimum détenir une formation de niveau bac +2. 

4) SEM manager (SEA et SEO) : 

Le SEM (Search Engine Marketing) Manager est à la supervision de trois métiers web indispensables : celui de SEO (Search Engine Optimization) Manager, celui de SEA (Search Engine Advertizing) Manager et celui de SMO (Social Media Optimization) Manager. Plus concrètement, il coordonne les actions de référencement naturel (SEO), de référencement payant (SEA), et de référencement social (SMO) de son client ou de l’entreprise pour laquelle il travaille. Pro du marketing digital et véritable stratège, il établit le plan de promotion web global, répartit le budget, et indique à ses 3 managers les lignes directrices de leurs actions. Tout comme UX designer, il n’existe pas de formation à proprement dit pour devenir SEM Manager, néanmoins, une formation en marketing digital et quelques années d’expériences seront nécessaires pour prétendre à ce poste. 

5) Community manager

Qu’il travaille pour le compte d’une marque ou d’une entreprise (parfois d’une célébrité), le Community manager est la personne qui fédère et anime les échanges entre internautes principalement via les réseaux sociaux (Youtube, Facebook, Twitter, Instagram…). Engagé, le community manager doit maîtriser les codes de sa cible et favoriser les échanges d’expérience. Créatif, fiable, réactif et sociable, le community manager est avant tout un passionné du web qui détient une formation en communication digitale. 

6) Consultant CRM

Le Consultant Customer Relationship Manager est chargé de conseiller les entreprises sur la mise en place et le suivi des centres de relation client. A l’aide d’outils d’analyse, il réalise des études consommateurs et cerne leurs besoins ainsi il conseille les entreprises sur leur approche des utilisateurs et propose des stratégies afin d’optimiser la relation client. Avant de prétendre à un poste de consultant CRM, il est nécessaire d’avoir plusieurs années d’expérience en tant que Responsable clientèle, Chargé d’études CRM ou Chef de produit.

7) Data scientist 

Le rôle du data scientist est d’analyser de manière pointue des données massives (Big Data) à propos des clients, des prospects et des employés. L’objectif de l’analyse massive de ces données est de répondre aux problématiques de l’entreprise afin d’orienter du mieux que possible les décisions stratégiques et d’améliorer les services/produits qu’elle propose à ses clients. Pour devenir Data Scientist, il faudra s’armer de patience et de connaissances techniques conséquentes alliant programmation, maîtrise des technologies de l’analyse, statistiques et mathématiques.

8) Redacteur web 

Le rédacteur web est la personne qui s’occupe de rédiger les contenus à destination d’internet.  Grâce à un travail de recherche en amont, il rédige des contenus pertinents qu’il met ensuite en ligne sur le site de l’entreprise pour laquelle il est missionné. On peut ainsi le qualifier de « cyber journaliste ». Il existe de nombreuses formations et cursus différents pour accéder au statut de rédacteur web, toutefois, il est nécessaire de détenir des qualités telles qu’une bonne plume, un vocabulaire étendu, un bon style rédactionnel et un bon niveau de français. 

9) Growth Hacker

Le Growth Hacker a pour mission de générer une forte croissance et cherche à connecter l’audience avec le produit ou le service de façon innovante. En réalisant une étude consommateurs poussée, il cherche à améliorer les performances et le trafic du site internet de l’entreprise pour laquelle il travaille. Comme pour beaucoup de nouveaux métiers du digital, il n’existe pas de formation à proprement dit pour devenir Growth Hacker. Toutefois, les profils techniques (développeur web par exemple), ainsi que ceux ayant une formation marketing sont privilégiés. 

10) Digital brand content manager 

Le digital brand content manager est le garant de l’e-réputation d’une marque ou d’une entreprise. En effet, connaissant sur le bout des doigts celle-ci, il s’occupe de rédiger et créer l’ensemble des contenus de communication (blog, réseaux sociaux, outils mailing et marketing automation, influenceurs et RP). Créatif, organisé et curieux, le digital brand content manager doit également disposer d’une culture média de taille et d’une formation initiale en management, en marketing/webmarketing, en communication ou en journalisme pour taper dans l’œil des recruteurs. 

Plus
articles

PARIS

NICE

LUXEMBOURG

MONACO

GENEVE

VANCOUVER

ET SI VOUS DEMANDIEZ UN DEVIS SUR-MESURE ?